mercredi 15 décembre 2010

L'Aïkido est-il un art martial?

Par Stéphane Benedetti

l'Aïkido est-il un art martial ? Vieux refrain... Clairement, non !
Art martial, qui se rapporte à la guerre... Or l'Aïkido (takemusuaiki) se place dès l'origine hors de ce cadre. L'Aïkido est un art de paix et de protection, c'est ce que signifie "Takemusu" qui n'est pas sans évoquer le chevalier sans peur et sans reproche, protecteur de la veuve et de l'orphelin....
J'ai sans doute, l'âge venant, un peu tendance à me répéter mais l'Aïkido n'a aucun rapport avec la bagarre de rue et l'infinie discussion sur les armes et l'Aïkido, ou la place des armes dans l'Aïkido, n'a pas lieu d'être. Si sabre il y a, c'est celui de Manjushri, l'arme absolue qui tranche les liens de l'ignorance, sans pitié aucune, l'arme de la connaissance qui renvoie au néant l'obscurité engendrée par l'ignorance fondamentale, elle-même produit de nos désirs et de nos émotions refoulés et rendus sauvages plutôt que d'être explorés et domestiqués (au sens originel de faire partie de la maison).
L'Aïkido est une voie héroïque certes, mais il n'est pas question d'y échanger des horions dans une arrière-salle de bar, mais bien d'aller bouter le feu de Prométhée dans les arrière-salles de notre être. Il ne s'agit plus de faire la guerre mais de vivre en guerrier.
"Satsujin tô katsujin ken"

Barcelone – déc. 2005

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire